Étude 2024 : L’alternance, un dispositif qui a trouvé sa place

Après plusieurs années de croissance à deux chiffres, l’alternance arrive à maturité. On prévoit un peu plus de 975 000 entrées en alternance en 2023.

L’Observatoire de l’Alternance a demandé pour la 3ème année consécutive à l’institut BVA de sonder un panel représentatif d’entreprises ayant recours à l’alternance et de jeunes engagés dans cette voie. Les résultats montrent que l’alternance a trouvé sa place dans le paysage de la formation depuis la réforme de 2018. La satisfaction à son égard n’a jamais été aussi importante. Des marges de progrès ont été relevées pour améliorer l’expérience et développer l’alternance en préservant la qualité.

jason goodman oalh2mojuuk unsplash

L’alternance a trouvé sa place

La satisfaction est en hausse ! C’est ce que les 1 100 entreprises et jeunes sondés expriment :

  • 90 % des entreprises se disent satisfaites voire très satisfaites (88 % en 2022),
  • 91 % des alternants se déclarent satisfaits voire très satisfaits (87 % en 2022).

Le taux de recommandation du dispositif n’a jamais été aussi haut :

  • 78 % des entreprises attribuent une note supérieure à 8 (+13 points par rapport à 2022),
  • 78 % des jeunes attribuent une note supérieure à 8 (+11 points par rapport à 2022 et +14 par rapport à 2021).

La part des entreprises qui utilisent l’alternance pour la première fois progresse d’année en année : 29 % des entreprises interrogées accueillent un alternant depuis deux ans ou moins (+7 points par rapport à 2022).

Plus que jamais, l’alternance est une des réponses aux tensions du marché du travail

88 % des entreprises disent avoir recours à l’alternance pour répondre à leurs besoins en compétences actuels et futurs (+6 points par rapport à l’année 2022).

L’alternance n’est plus un choix par défaut

93 % des alternants déclarent avoir fait un vrai choix en se lançant dans cette voie. Il s’explique notamment par le fait que les apprentis touchent un salaire, et s’insérent plus rapidement sur le marché du travail.

Focus sur les ruptures de contrat : en 2023, les alternants ont été moins nombreux à rompre leur contrat qu’en 2022 : 14 % contre 20 %.

Les marges de progrès pour améliorer l’expérience alternance

  1. Le matching reste perfectible : 44 % des candidats à l’alternance rencontrent des difficultés pour trouver une entreprise. 50 % des entreprises déclarent avoir du mal à trouver le candidat adéquat (+7 points par rapport à 2022).
  2. L’accompagnement des jeunes est à renforcer : 7 % des alternants seulement affirment avoir bénéficié d’un parcours d’intégration ou de formation spécifique. 22 % des alternants disent ne pas avoir eu de tuteur ou de maître d’apprentissage (alors que c’est une obligation légale).
  3. Renforcer l’enseignement des softskills : 77 % des alternants et 64 % seulement des employeurs jugent la formation aux softskills de qualité. 61 % des ruptures sont dues au comportement de l’alternant.
annie spratt mchsqhxgzrq unsplash

Cap sur le Million d’alternants

Afin de continuer à améliorer le dispositif de l’alternance et atteindre « le cap du million » comme l’a rappelé le Premier Ministre dans son discours de politique générale le 30 janvier dernier, l’Observatoire de l’alternance fait les propositions suivantes:

Proposition 1

Renforcer la découverte de l’alternance dans tous les collèges et lycées en équipant les équipes pédagogiques des connaissances nécessaires pour promouvoir efficacement cette voie auprès des élèves et de leur entourage.

Proposition 2

Proposer aux pouvoirs publics de capitaliser sur les expérimentations locales menées par des acteurs de l’emploi qui ont comme objectif de diversifier et d’élargir le spectre des profils au contexte de l’alternance.

Proposition 3

Généraliser dans les établissements et les CFA la présence d’une équipe dédiée au sourcing (des ambassadeurs, des mentors, des chargés de relation écoles-entreprises) avec comme missions : la relation avec les entreprises, l’accompagnement des jeunes dans leur recherche et du coaching en vue des entretiens).

Proposition 4

Clarifier le concept de « taux de rupture » et réaliser des analyses publiques, à la fois quantitatives et qualitatives, pour détecter les mesures appropriées visant à diminuer ces taux.

Proposition 5

Inciter les Opco et les branches professionnelles à promouvoir et soutenir une politique dynamique de formation des tuteurs et maîtres d’apprentissage pour renforcer leur désignation dans les entreprises.

Proposition 6

Généraliser I’intégration des compétences relationnelles, comportementales et cognitives (soft skills) dans l’approche pédagogique des établissements et des CFA, sans sacrifier les “hard skills”.

Proposition 7

Continuer d’investir dans la politique d’Emploi et d’Éducation en assumant le maintien du soutien financier de l’alternance à tous les niveaux de qualification.

Voir la synthèse de l’étude


chiffres cles ppt

Recevez les résultats détaillés directement par mail

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.


the adecco group foundation carre

Abritée par la Fondation de France, la Fondation The Adecco Group a pour mission de contribuer à l’insertion professionnelle des personnes les plus éloignées de l’emploi. Ses actions se répartissent en deux piliers : du mécénat financier et de compétences de la part des collaborateurs du Groupe auprès d’associations partenaires des travaux d’études et d’analyse pour comprendre les freins rencontrés par les personnes en difficulté sur le marché du travail, leur donner la parole et faire connaitre les expérimentations et bonnes pratiques des différents acteurs de l’insertion professionnelle.

quintet conseil

QUINTET est un cabinet de conseil fondé par 5 associés ayant exercé des responsabilités au sein d’entreprises, d’organisations professionnelles et de cabinets ministériels entre 2017 et 2020.

QUINTET exerce ses activités dans les domaines de la stratégie sociale, la stratégie des compétences, raison d’être, la stratégie de communication en matière sociale ainsi que d’actions et politiques de relocalisation.

Il accompagne des entreprises  et des organisations professionnelles ainsi que des dirigeants à titre individuel.

S’agissant des compétences, il est particulièrement impliqué dans l’accompagnement de politiques et d’actions en faveur du développement de l’apprentissage incluant celles développées par les écoles et organismes de formation.

logo walt carre

Walt est un collectif qui porte la voix de l’alternance. L’association est le regroupement de forces vives, écoles, entreprises, organisations qui portent les valeurs de l’alternance. Aujourd’hui, ce sont 1 100 écoles membres qui représentent plus de 25 % des jeunes en alternance sur tout le territoire. Ils s’engagent à contribuer à une alternance inclusive par la diversité des publics ; responsable en matière de formation et d’intégration dans l’emploi ; et enfin coopérative pour valoriser sa pédagogie comme une réelle force entre le monde de l’éducation et celui de l’entreprise. Walt, c’est également 1 500 entreprises, 31 000 jeunes inscrits, 1 million de visites sur son site www.walt.community et 90 000 fans sur les réseaux sociaux. Plus d’informations sur www.walt-asso.fr/ 

La méthodologie de l’étude

Le baromètre 2023 est réalisé pour la 3ᵉ année consécutive et teste chaque année les mêmes critères afin de constater les évolutions dans la durée. L’Institut BVA a réalisé une enquête miroir du 23 octobre au 7 novembre 2023 portant sur :

  • 625 professionnels décisionnaires ou co-décisionnaires des sujets liés au recrutement
  • 504 alternants ou ex-alternants français en apprentissage ou contrat de professionnalisation.

Du côté des entreprises, la représentativité a été assurée par la méthode des quotas sur les variables suivantes : taille d’entreprise, secteur d’activité et région. Du côté des alternants, elle a été assurée selon le même procédé sur les variables suivantes : niveau d’étude, taille d’entreprise, secteur d’activité de l’entreprise d’alternance, type de contrat d’alternance. L’édition 2023 a mis un accent particulier sur la notion de qualité, avec de nouvelles questions relatives à ce sujet.


Les actus Walt

frame 1

Étude 2024 : L’alternance, un dispositif qui a trouvé sa place

L’alternance a trouvé sa place dans le paysage de la formation. Après plusieurs années de croissance à deux chiffres, l’alternance a atteint son rythme de croisière. Détails avec les résultats du dernier baromètre de l’Observatoire de l’alternance Lire la suite de Étude 2024 : L’alternance, un dispositif qui a trouvé sa place

brooke cagle whwybmtn3 0 unsplash

CFA : comment mieux travailler avec les OPCO

Retrouvez le résumé du replay avec Opco Atlas, Opco EP, et l’Opcommerce, ainsi que LA checklist pour un dossier alternance réussi. Lire la suite de CFA : comment mieux travailler avec les OPCO

walt simple naruto

Mentorat entre Pairs dans les CFA : le Guide Essentiel

Chez Walt, nous sommes convaincus que le mentorat, parce qu’il permet justement la sécurisation des parcours, permet justement de lever ses freins et d’éviter les taux de rupture en alternance. Le mentorat entre pairs est différent du mentorat classique, ou du tutorat qu’il ne faut pas confondre. Nous avons interviewé le Ministère de la jeunesse et des sports, l’école Talis, et notre mentor chez Walt pour créer ce guide complet. Lire la suite de Mentorat entre Pairs dans les CFA : le Guide Essentiel

fond itv p gloaguen real

Pourquoi avoir créé le guide du Routard de l’Alternant ? Avec Philippe Gloaguen

Walt et les éditions Hachette publient chaque année le Guide du Routard de l’Alternant. Ce guide a une vocation : la promotion de l’alternance au bénéfice du plus grand nombre de jeunes. Mais pourquoi un guide du Routard, de l’Alternant ? Réponses avec le créateur de cette marque iconique. Lire la suite de Pourquoi avoir créé le guide du Routard de l’Alternant ? Avec Philippe Gloaguen

plan apprentissage Alain Druelles

Préparer votre CFA pour 2024/2025, l’entretien d’Alain Druelles

Du contexte de la formation à l’ambiance actuelle de l’alternance en France, découvrez les futurs possibles et les décisions gouvernementales à venir, avec Alain Druelles, fondateur associé de Quintet Conseil. Lire la suite de Préparer votre CFA pour 2024/2025, l’entretien d’Alain Druelles

capture yh be smart

Aides, démographie et métiers en tension : l’apprentissage en 2025

Que se passe-t-il sur l’apprentissage ? Le gouvernement souhaite-t-il réduire les aides ? Que pense le Sénat, l’Assemblée nationale ? Les choses bougent. Yves Hinnekint répond aux questions de B Smart. Lire la suite de Aides, démographie et métiers en tension : l’apprentissage en 2025