Walt x Euro App Mobility : pour développer la mobilité européenne des apprentis

Jean Arthuis, Président d’Euro App Mobility (EAM) et Yves Hinnekint, Président de Walt, ont signé jeudi 7 octobre une convention afin de promouvoir et faciliter la mobilité européenne des apprentis.

Alors que l’apprentissage connaît un engouement sans précédent en France et dans de nombreux pays européens, il est aujourd’hui difficile pour un apprenti français de bénéficier d’une mobilité internationale (type Erasmus) au cours de sa formation, comme c’est le cas pour les étudiants de l’enseignement supérieur.

Lever les freins pour créer l’Europe des apprentis

Afin de faire émerger une véritable Europe des apprentis, l’association Walt s’engage aux côtés d’EAM à travers une convention pour faciliter la mobilité européenne des apprentis, en particulier la mobilité longue (de 3 à 6 mois).

Cette convention se fixe 3 objectifs principaux :

  1. Faire connaître le dispositif de mobilité européenne aux organismes de formation français et européens afin de les inciter à la proposer à leurs jeunes ;
  2. Permettre aux jeunes en recherche d’apprentissage et aux apprentis d’avoir accès aux informations pour les aider dans la construction de leurs projets ;
  3. Inviter les entreprises à déposer des offres pour accueillir un apprenti venant d’un des pays membres de l’UE.

Pour Jean Arthuis, Président d’EAM : « Le couplage apprentissage mobilité européenne permet de tendre vers l’excellence et de valoriser la formation professionnelle aux yeux de la société »

Pour Yves Hinnekint, Président de Walt : « Chaque jeune devrait avoir la chance durant son cursus d’avoir une expérience de mobilité européenne. A fortiori pour ceux qui suivent un parcours en apprentissage. En effet cette expérience leur permettrait de gagner en autonomie, d’acquérir une langue étrangère et aussi de découvrir une autre culture, un autre mode de vie et un autre univers professionnel. Notre partenariat a donc pour enjeu d’inciter les jeunes à franchir le pas de la mobilité et à permettre aux CFA d’organiser celle-ci ».

Une priorité de la présidence française de l’Union européenne

A l’occasion des Etats généraux de la mobilité des apprentis, organisé par EAM et retransmis en direct par Walt, le Président de la République, Emmanuel Macron a rappelé que le développement de la mobilité européenne des apprentis sera l’une des priorités de la présidence française de l’Union européenne. Walt et Euro App Mobility soutiendront les différentes initiatives et sont prêts à y contribuer.

Les États généraux de la mobilité des apprentis

Les 16 et 17 septembre 2021, au Conservatoire national des arts et métiers, EAM a organisé, sous le haut patronage du Président de la République, les États généraux de la mobilité des apprentis. Cet événement a permis de réunir des personnalités politiques nationales et européennes de haut niveau et près de 250 acteurs de la formation professionnelle. Plusieurs milliers d’internautes ont également suivi la retransmission en direct sur les réseaux sociaux depuis la France et l’Europe.
A l’issue de ces deux jours d’échanges, les administrateurs et membres d’EAM ont adopté en clôture le manifeste qui propose cinq prérequis « Pour une Europe des apprentis »

A propos de Walt

L’Association Walt a pour ambition de permettre à chacun de construire son projet en alternance (contrat de professionnalisation et apprentissage) en particulier les jeunes de 16 à 30 ans. Créée en 2018, elle compte aujourd’hui 40 membres.


Pour atteindre ses objectifs, l’association développe un site Internet dédié à la promotion de l’alternance et des métiers https://walt.community/ doté d’un chatbot pour répondre aux questions d’orientation et d’information et crée une communauté de jeunes sur les réseaux sociaux.

A propos d’Euro App Mobility

Créée en juin 2020, l’association sans but lucratif créée en 2020 avec le soutien du ministère du Travail de l’Emploi et de l’Insertion, oeuvre pour lever les freins à la mobilité longue des apprentis en Europe.

Cette initiative fait suite au projet pilote Euro App’ « Long term mobility for apprentices », piloté par la Commission européenne et porté par jean Arthuis, député européen entre 2016 et 2019.
Euro App Mobility fédère aujourd’hui une vingtaine de réseaux de CFA, entreprises, institutions et personnalités politiques, en France et en Europe, autour d’un projet commun : la création d’un espace européen de l’apprentissage, comme il existe un espace européen de l’enseignement supérieur.

En septembre dernier, Euro App Mobility a publié un manifeste « Pour une Europe des apprentis » qui propose cinq prérequis pour développer la mobilité européenne des apprentis.

WALT-news

Vous souhaitez nous contacter ?

Voici les coordonnées de notre contact presse :
François Coën – 06 20 53 27 74 – françois@trema.agency

Pour EAM, il s’agit d’Alice Douchet – 06 84 46 22 74